Les 15 conseils pour réussir son entretien d’embauche

Vous voulez réussir votre prochain entretien d’embauche et décrocher le poste qui vous fait tant envie ? Voici 15 conseils pour vous aider à vous préparer au mieux.

1. Renseignez-vous sur le marché de la société

Un recruteur peut vous demander comment vous percevez la position de son entreprise dans son secteur, qui sont ses concurrents, quels sont ses avantages concurrentiels et quelle devrait être sa meilleure évolution. Pour cette raison, évitez de faire des recherches approfondies sur tous les concurrents de l’entreprise mais focalisez-vous sur ceux qui sont en concurrence directe. Emmagasinez également le plus d’informations possible sur le marché globale du secteur d’activité de l’entreprise afin d’être prêt à l’évoquer.

2. Clarifiez les raisons pour lesquelles vous souhaitez cet emploi

Préparez-vous à chaque entretien d’embauche en gardant à l’esprit trois à cinq arguments qui font de vous le meilleur candidat pour le poste. Préparez des exemples concrets de chaque argument : « J’ai de bonnes compétences en communication. Par exemple, lors de mon expérience précédente j’ai persuadé tout un groupe de … ». Soyez également prêt à expliquer pourquoi vous voulez ce travail : ce qui vous intéresse, les avantages qu’il offre, les capacités que ce poste nécessite et que vous possédez. Si un recruteur ne pense pas que le travail vous intéresse vraiment, il ne donnera pas suite à votre candidature même si vous êtes un bon orateur.

3. Anticipez les préoccupations et les réserves de votre interlocuteur

Les recruteurs reçoivent beaucoup de candidats en entretien. Ils cherchent donc des moyens de d’identifier les personnes les plus adaptées pour le poste. Mettez-vous à leur place et demandez-vous pourquoi ils ne voudraient peut-être pas vous engager : « Je n’ai pas cela », « Je ne suis pas cela », etc. Ensuite, préparez votre défense : « Je sais que vous pensez peut-être que je ne suis pas le candidat idéal pour ce poste car [citer les raisons], cependant vous devriez savoir que [avancer les raisons pour lesquelles vous êtes qualifiés pour le poste].

4. Préparez-vous les réponses aux questions fréquentes

“Citez-moi vos défauts et vos qualités professionnels ?”, voilà l’un des nombreuses questions récurrentes lors des entretiens d’embauches. Vous pouvez trouver des listes de toutes ces questions dans des ouvrages spécialisés ou sur des sites internet. Dans ces listes, identifiez les questions que vous êtes le plus susceptible de rencontrer, en fonction de votre âge et de votre statut… Ensuite, prépaconseils pour réussir son entretien d’embauche rez vos réponses afin que vous n’ayez pas à y réfléchir pendant l’entretien.

5. Préparez vos questions pour le recruteur

Venez à l’entretien avec des questions intelligentes pour le recruteur qui démontrent votre intérêt pour le poste et l’entreprise. Lors des entretiens d’embauches, il vous sera toujours demandé si vous avez des questions. Si vous répondez « non, pas vraiment », le recruteur peut en conclure que vous n’êtes pas vraiment intéressé par le poste ou l’entreprise. Posez alors toujours une ou deux questions en rapport avec l’emploi pour lequel vous postulez.

6. Entraînez-vous !

C’est une chose de se préparer avec une réponse mentale aux questions types, mais c’est un autre défi de le dire à haute voix de manière confiante et convaincante. Entraînez-vous donc à répondre aux questions récurrentes à haute voix chez vous. Répétez l’exercice autant de fois que nécessaire jusqu’à ce que vous vous sentiez à l’aise. Vous pouvez aussi simuler des entretiens avec des amis afin de rendre l’exercice plus réel. Il est également possible de vous filmer avec votre téléphone, de vous visionner et d’identifier les éléments à corriger.

7. Faites une bonne impression dès les cinq premières minutes

Certaines études indiquent que les recruteurs se font une idée des candidats au cours des cinq premières minutes de l’entretien, puis passent le reste de l’entretien à rechercher des éléments qui confirment leur première impression. Alors, que pouvez-vous faire dans ces cinq minutes pour vous différencier de façon positive ? Faites attention à votre look en l’adaptant à la société dans laquelle vous postulez. Démarrez vos entrevues avec énergie, enthousiasme et confiance sans être prétentieux. Pensez également à sourire. Commencez vos entretiens avec un commentaire positif sur la société. De façon générale, respectez les règles de la bienséance pour éviter les impairs (par exemple, ne vous asseyez pas avant que le recruteur ne vous-y à pas inviter).

8. Apportez des copies de votre CV à chaque entretien

Ayez toujours quelques exemplaires de votre CV avec vous lorsque vous vous présentez à chaque entretien. Si le recruteur a égaré sa copie, vous gagnerez du temps en lui fournissant une copie de votre CV. Vous ferez également bonne impression dès que le début de l’entrevue en montrant que vous êtes une personne organisée.

9. Mettez-vous du même côté que le recruteur

Ne voyez l’entretien d’embauche comme un bras de fer avec le recruteur. Instaurez une relation dans laquelle vous et le chargé de recrutement êtes tous les deux du même côté. Vous pouvez dire quelque chose d’aussi simple que : « Je suis heureux d’avoir la chance d’en apprendre plus sur votre entreprise et de vous laisser en apprendre davantage sur moi, afin que nous puissions voir si une collaboration entre nous est envisageable.

10. Soyez actif et parlez !

Par souci de politesse ou à cause du stress, certains candidats habituellement actifs deviennent excessivement passifs lors d’entretiens d’embauches. La politesse et le stress ne sont pas synonymes de passivité. Une entrevue professionnelle pour un recrutement est avant tout une conversation, les deux personnes échangent sur un pied d’égalité et réagissent l’un par rapport à l’autre. Ne faites pas l’erreur de rester assis à attendre que le recruteur vous interroge sur votre parcours. Prenez les devant dans la conversation et montrez que vous pouvez être actif et mener une conversation sans crainte. Soyez également actif dans la prise de note lors de votre entrevue.

11. Soyez prêt à gérer des questions illégales et inappropriées

Lors de vos entretiens, les questions sur vos origines, votre âge, votre sexe, votre religion, votre statut matrimonial ou familiale et votre orientation sexuelle sont inappropriées et illégales ! Néanmoins, vous pouvez-y être confrontés. Si vous l’êtes, vous avez plusieurs options. Vous pouvez simplement répondre : « Je ne sais pas en quoi cela est pertinent pour ma candidature ».

Néanmoins, tentez de répondre à l’inquiétude qui se cache derrière la question. Imaginons que le recruteur vous pose la question illégale : “Avez-vous des enfants ?”  On peut imaginer qu’à travers sa question, il s’inquiète de savoir si vous serez souvent absent à cause de la santé de vos enfants par exemple, parce que la société a dû faire face à un haut taux d’absentéisme à cause de ce problème. Répondez alors quelque chose comme : « Ma vie de famille ne s’interposera jamais entre mon travail et moi. »

Que vous choisissiez l’une ou l’autre réponse, ne perdez pas vos moyens et restez concentré sur l’entretien d’embauche.

12.  Des arguments de vente clairs

N’enterrez pas “vos arguments de vente” dans des histoires longues et compliquées. Au lieu de cela, soyez le plus clair possible et partagez avec le recruteur les arguments qui font de vous le candidat idéal point par point. N’hésitez pas à donner un exemple à chaque raison avancée afin d’être le plus percutant possible.

13. Soyez positif

Personne n’aime les personnes négatives, alors ne vous attardez pas sur des expériences négatives lors d’un entretien. Même si le recruteur vous demande de façon insistante de revenir sur un élément négatif de vos expériences précédentes, répondez très rapidement à la question et détournez-la en évoquant un aspect positif de cette même expérience.

14. Terminer sur une note positive

Au moment de clore l’entretien, c’est moment de laisser une impression très positive. Résumez tous les arguments avancés lors de l’entrevue qui font de vous le candidat idéal. Réitérez votre intérêt pour l’entreprise et le poste souhaité. N’oubliez surtout pas de remercier votre interlocuteur pour la qualité de votre échange et pour son temps.

15. Envoyez un email de remerciement

Rédigez un email de remerciement après chaque entretien. Dans celui-ci, faites un résumé de votre entrevue grâce à vos notes. N’hésitez pas à revenir sur des éléments essentiels et concrets de votre échange avec le recruteur tels que les raisons pour lesquels le poste vous plait ou pourquoi l’entreprise suscite votre intérêt. Expliquez également que vous avez saisi les enjeux du poste en listant toutes les missions de celui-ci et en mettant en parallèle vos compétences pour réaliser chacune d’entre-elles. N’attendez pas plusieurs jours pour rédiger et envoyer votre email. Ecrivez-le à « chaud », cela évitera d’oublier les détails de votre entretien d’embauche et montrera votre réactivité ainsi que votre vif intérêt pour le poste.

Si vous suivez les 15 conseils ci-dessous, vous aurez plusieurs longueurs d’avance par rapport à d’autres candidats. Cette liste n’est bien sûr pas exhaustive. N’hésitez pas à compléter votre préparation en vous appuyant sur notre sélection de livres qui vous guiderons pour vos entretiens d’embauches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *